échange de maison

Location de vacances : échange de maison

Le fait d’échanger sa maison pendant les vacances, est une idée vraiment intéressante et surtout à moindre coût. Ce type de location de vacances…


Très populaire aux États unis depuis belle lurette, l’échange de maison est une forme de location saisonnière qui débarque en France. Focalisée sur l’économie et le partage, cette location se généralise de plus en plus surtout au niveau des logements de vacances. Comment ça marche exactement et comment y avoir recours ?

En savoir un peu plus sur le principe

Le principe même de l’échange de maison c’est de permettre à deux personnes vivant dans des zones géographiques opposées de se louer leur logement respectif pendant une période donnée. Tous les types d’immeubles sont échangeables : de la magnifique villa, à l’appartement avec vue sur la mer ou le petit studio se situant un peu plus en retrait. Ce qu’il y a de plus avantageux dans ce type de location, c’est qu’il n’y a pas vraiment de règles à suivre, de plus, aucune équivalence n’est exigée. Vous pouvez très bien détenir une villa et avoir envie de louer un studio ; et vice-versa tant que vous êtes d’accord. En tant qu’échangeurs, tout est possible que vous soyez propriétaire ou locataire (dans ce cas précis, on fera comme si les locataires hébergeaient des amis, sans attendre l’approbation du propriétaire.)

Comment avoir recours à ce type de prestations ?

Vous avez prochainement envie de partir en vacances au soleil ou encore profiter d’un séjour dans une station de ski ? Vous avez envie de trouver des échangeurs dans la destination voulue ? Alors vous pouvez faire une recherche rapidement sur le web. Certaines plateformes se spécialisent même dans le domaine afin de vous proposer des logements de qualité. Toutefois, il faut faire attention afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. Ne vous ruez pas sur la première offre ! Prenez le temps de bien peser le pour et le contre. En effet, les fraudes et les escroqueries ne sont pas rares. Le mieux est d’appeler le propriétaire des lieux afin d’avoir de plus amples informations.
Il n’y a rien de mieux que de faire connaissance avec les futurs résidents de votre maison pour que l’échange se passe bien. Un contrat écrit s’avère également indispensable pour se protéger d’éventuelles arnaques. Si besoin est, il faut être présent lors de l’arrivée des locataires pour évaluer ensemble l’état des lieux.

Les conditions à respecter pour que tout se passe bien

Afin que cette pratique se passe pour le mieux, il faut respecter certaines conditions :

  • Instaurer une relation de confiance : en effet, il n’est pas évident de confier son doux cocon à un étranger. Il faut donc qu’il y ait une confiance mutuelle. Mettez-vous en contact le plus rapidement possible afin de discuter de vos projets respectifs.
  • S’informer sur le logement : il faut prendre la peine de discuter des caractéristiques de l’habitation (nombre de pièces, le paysage, l’environnement, le voisinage…). Si le propriétaire possède un site internet pour sa location saisonnière, c’est rassurant.
  • Convenir des modalités de l’échange par avance et par écrit, des responsabilités de chaque personne.
  • Examiner les questions relatives à l’assurance.

Les avantages d’un échange de maison

Pour les échangeurs, l’échange de maison ne présente que des avantages indéniables ! Celui le plus important est sans aucun doute du côté financier.
En effet, échanger sa maison est un procédé totalement gratuit dans la plupart des cas. Il n’est soumis à aucune règlementation ni à aucun bail/contrat (du point de vue juridique). Exit les contraintes de Airbnb, Booking ou Abritel. Vous pourrez donc faire de réelles économies pendant votre séjour, car la location d’un logement représente à peu près 70% des dépenses pendant les vacances. Comme autre avantage, il y a la possibilité de découvrir de nouvelles régions et de voir d’autres horizons.

Les assurances et recours possibles

Certes, c’est plutôt une bonne option d’échanger sa maison contre celle d’un inconnu vivant à l’autre bout du monde, mais cela n’est pas sans risque. Afin de vous prémunir des vols, des dégradations des lieux ou encore des troubles de voisinage, vous pouvez par exemple souscrire à une garantie responsabilité civile villégiature. Si vous détenez une assurance multirisque, cette garantie est attachée automatiquement. Il faut toutefois faire attention si vous voulez faire un échange hors de l’Union européenne. Vous pouvez également souscrire à une assurance automobile si vous consentez à échanger vos voitures.

Quels sont les recours ?

Si vous rencontrez des problèmes, vous pouvez opter pour un recours amiable ou traîner l’affaire en justice. Si vous misez pour le recours à l’amiable, vous pouvez tout simplement demander aux locataires de vous dédommager les préjudices. Si vous êtes couvert par une assurance, vos hôtes règleront la franchise. Si tel est le cas, ils se verront même remplacer les objets abîmés ou donner leur valeur en espèces. Si vraiment, les occupants sont réticents de vous donner ce qu’ils vous doivent, le recours judiciaire est envisageable. Veillez à avoir une preuve concrète des dommages subis. Dans tous les cas, il faudra toujours établir un contrat avant de procéder à un échange de maison pendant les vacances.
L’échange de maison est un type de location très avantageuse pour les deux parties. Cela vous permettra de réduire votre budget « habitation », afin de vous centrer sur d’autres activités touristiques. Il ne vous restera plus qu’à sélectionner le pays de votre choix et c’est parti pour des vacances inoubliables.

Laisser un commentaire